• 09/05/2022
  • 3 minutes

Course à l'innovation : quels outils pour rendre vos processus de conception produit plus agiles ?

Enjeu de compétitivité évident, l’innovation produit s’impose comme un levier de résilience face à la difficile conjoncture offre/demande due aux pénuries de matières premières liées au contexte pandémique. Ainsi, de nombreux industriels ont su rebondir en s’appuyant sur une culture d’open innovation associée à une stratégie de digitalisation des outils de conception.


L’innovation pour plus de pérennité

Innover pour durer. La règle n’est pas nouvelle et se vérifie à chaque révolution technologique : les entreprises qui, comme Kodak avec le numérique au début des années 2000, ratent le train de l’innovation, sont menacées d’extinction. Car innover revient à se différencier, à créer de la valeur ajoutée face à la compétition. Qu’il s’agisse d’innovation produit ou organisationnelle, le caractère innovant attribué à une entreprise est de plus en plus crucial aux yeux des consommateurs mais aussi en termes de marque employeur. Aussi, l’implémentation d’outils digitaux adaptés alliée à une conduite de changement, autant culturel qu’opérationnel, apparaît comme le principal levier de modernisation et de gain d’agilité quand il s’agit d’inventer, de créer et de développer de nouvelles idées.


PLM et digitalisation des process de conception

Aujourd’hui, plus que jamais, innover avec agilité ne peut plus se faire en silo, entre les murs d’un département R&D isolé des réalités internes et externes à l’entreprise. L’ouverture de l’innovation de manière transverse, en interne et dans un esprit collaboratif, en externe, c’est-à dire en intégrant l’ensemble des parties-prenantes de l’entreprise (fournisseurs, etc.) permet la prise en compte des contraintes techniques, budgétaires ou encore légales intrinsèques à la conception d’un nouveau produit. Or, faire travailler efficacement ensemble des équipes à distance sur un même projet implique nécessairement un partage de données avec référentiel unique.

C’est ici que le PLM (Product Lifecycle Management) interfacé au sein de l’ERP s’impose comme l’outil indispensable. Cette base de données partagée rassemble l’ensemble des informations nécessaires à la conception et au développement d’un produit, les rendant accessibles à l’ensemble des parties prenantes du projet (R&D, production, marketing, sous-traitants…) sur tout le cycle de vie du produit. Ainsi mutualisées et uniformisées, les données, immédiatement accessibles et intelligibles pour tous, évitent les doublons, les pertes de temps sur des impasses techniques ou les irritants organisationnels (attente du « go » d’un autre service pour avancer).


Ainsi si l’innovation est vitale pour une entreprise industrielle, la digitalisation de celle-ci -pour optimiser les process de conception et la diffusion d’une culture transverse d’intelligence collective - est incontournable.

Inscrivez-vous à notre newsletter !